search
top

Nikita – Eric Serra

[REC]

Nikita est thriller de Luc Besson sorti en 1990. Ce dernier s’essaie pour la première fois aux films du genre avant de réaliser Léon quelques années plus tard.

Nikita, l’héroïne interprêtée par Anne Parillaud, est une jeune junkie. Accompagnée de sa bande, elle braque une pharmacie dans le but de se procurer des médicaments de substitution. La police intervient et le bracage tourne au drame puisque cette dernière, seule rescapée élimine un policier. Elle est ensuite jugée et emprisonnée. Les services secrets français lui proposeront par la suite un marché : oeuvrer en tant qu’agent spécial ou mourir. Elle sera entraînée aux maniement des armes ainsi qu’aux arts martiaux avant de retrouver partiellement sa liberté, conjugant emploi atypique et secret et vie sociale et sentimentale.

Le film a été très bien accueilli autant par la critique que par les spectateurs et a reçu plusieurs prix dont le César de la meilleure actrice pour Anne Parillaud.

Comme à l’habitude, c’est Eric Serra qui est désigné par Luc Besson pour réaliser la bande originale du film. Serra est né d’un père chansonnier qui lui apprendra la musique dès son plus jeune âge. Il débute par la guitare puis s’essaie à la batterie, le piano ou encore la basse. Il rencontre Besson en 1979. Ce dernier est impressionné par Serra et lui demande de composer les musiques de son premier film Le Dernier Combat.

Durant les années 80, il travaille auprès de Jacques Higelin et participe à la composition de certaines de ses chansons. En parrallèle, il poursuit sa collaboration avec Besson sur Subway qui obtiendra une Victoire de la meilleure musique de film en 1985. Eric Serra est au sommet de sa renommée avec la sortie du Grand Bleu qui sera l’oeuvre la plus ambitieuse de sa carrière. Le succès du film et de l’album est considérable au niveau mondial. Le Grand Bleu décroche ainsi une Victoire et un César pour la meilleure musique de film en 1988.

Serra poursuit son ascension dans les années 90 avec Nikita, Atlantis et Léon qui obtiendront tous la Victoire de la meilleure musique de film. En 1995, il compose la bande originale de l’épisode de James Bond Goldeneye qui déçoit cependant les fans habitués à John Barry. Dans un style mature sort la bande originale du film Le Cinquième Élément en 1997. Celle de Jeanne d’Arc (1999) sera, quant à elle, plus symphonique.

Il oeuvrera sur différents films durant les années 2000 tels que L’Art (délicat) de la séduction, 15 août, Wasabi, Bandidas, Arthur et les Minimoys et plus récemment The Lady.

Tipokmop est le thème principal du film.

 

Acheter Tipokmop sur Amazon

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
Retrouvez-nous sur Google+